Conduite de la vigne

 

Le vignoble a commencé sa conversion biologique en 2009. Le premier millésime officiellement en agriculture biologique est 2012.

Cultiver les vignes sans produits de synthèse permet de maintenir une vie dans les sols à son optimum afin d'obtenir une expression du terroir la plus vraie possible. Pour renforcer cette approche, les doses de cuivre sont fortement limitées ; nous utilisons composts et préparations de bouses et de silice de corne.

La lutte contre le mildiou et l'oidium passe bien entendu par l'utlisation de peu de cuivre, de soufre et additionnées d'infusions de plantes ce qui permet de respecter la vigne.

Enfin, les temps de travaux effectués manuellement sont tres importants. Cela permet d'apporter tout le soin voulu à la préparation d'une vendange saine.
Benoit GAUTRET, nôtre chef de culture s'attache avec son équipe à mettre les grappes dans les meilleures conditions de maturité.

Continuez vers "Vinification et Elevage"